La biodégradation est le processus de décomposition naturelle de la matière organique, obtenu par l’action enzymatique des micro-organismes présents dans le sol.

Selon son épaisseur, un produit fabriqué à partir de BIOPLAST se dégrade à 100 % en eau, dioxyde de carbone et biomasse en moins de 180 jours. Aucun des résidus de biomasse n’est toxique pour l’environnement.

Les résines BIOPLAST répondent aux exigences des normes internationales en vigueur : NF EN 13432 et ASTM 6400.Il est également important de noter que les propriétés biodégradables d’une matière ne dépendent pas de l’origine végétale mais de ses atomes de carbone. A titre d’exemple, le Green PE d’origine végétale est fabriqué de la même façon qu’un PE fossile, il n’est donc pas biodégradable.

L’oxo-fragmentation n’est pas équivalente à la biodégradation
L’oxo-fragmentation ne doit pas être confondue avec la biodégradation certifiée. L’oxo-fragmentation consiste en la fragmentation des plastiques non-biodégradables en particules microscopiques sous l’effet d’additifs de métaux lourds. Contrairement à la biodégradation, la structure chimique du matériau n’est en rien modifiée, les particules fragmentées restent donc dans le sol.

Les plastiques oxo-fragmentables ne respectent pas les normes des bioplastiques biodégradables. Pour plus d’informations sur les différences entre les plastiques oxo-fragmentables et biodégradables.