La fécule de pomme de terre, notre ingrédient principal

Les résines BIOPLAST sont partiellement ou entièrement fabriquées à partir de ressources végétales renouvelables comme la fécule de pomme de terre, offrant ainsi la possibilité d’éviter le recours aux ressources fossiles et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’Analyse du Cycle de Vie a révélé que les plastiques à base de matières végétales pouvaient permettre une réduction de 30 à 70 % des émissions de CO2 par rapport aux plastiques conventionnels, selon les matières de base, le produit et l’application.

La fécule de pomme de terre utilisée par BIOTEC présente des propriétés environnementales et industrielles intéressantes :
• culture sans OGM
• culture raisonnée et sans irrigation
• émissions de CO2 réduites (production locale et proche des féculeries)
• résines s’utilisant directement sur les équipements habituels des plasturgistes.

L’utilisation de ressources renouvelables pour la fabrication des bioplastiques a-t-elle un impact sur les ressources alimentaires ?

Comme stipulé dans la fiche d’informations sur les ressources renouvelables Bioplastics : la zone de culture agricole nécessaire pour obtenir la capacité de production mondiale actuelle de plastique issus de ressources végétales représenterait aujourd’hui 286 000 hectares, ce qui équivaut à environ 0,02 % du total des terres arables disponibles dans le monde.

Des recherches menées par l’Université des Sciences Appliquées et des Arts d’Hanovre (Allemagne) révèlent que même une mutation complète de la production de plastique, s’élevant à environ 250 millions de tonnes par an, vers les bioplastiques nécessiterait seulement 5 % de la terre arable.